Feeds:
Articles
Commentaires

Archive for the ‘Evénements’ Category

Après avoir fait une entrée fracassante aux Oscars ces dernières années, le cinéma israélien part à la conquête des sites de streaming.

Vimeo a récompensé un magnifique petit court-métrage d’animation intitulé ‘Between Bears réalisé par Eran Hilleli, de l’école Bezalel.

C’est minimaliste, au graphisme presque cubiste. Poétique et onirique. Mais voyez par vous-mêmes: ça se passe de mots…

 

Read Full Post »

NEWS. Le festival du cinéma israélien de Nice s’apprête à mettre une troisième bougie sur son gâteau cette année. Alors Niçois, réservez vos week-ends du mois de mars.

Les 6, 7, 14, 21, et 28 mars, au Pathé Massena niçois, une sélection de cinq films sera projetée, tous en compétition pour le Mimose d’Or : (suite…)

Read Full Post »

NEWS. C’est reparti pour un tour. Le Festival du Film Israélien fête son dixième anniversaire et prend de l’ampleur.

Jusqu’ici, le festival se cantonnait à projeter des films, parfois en présence de réalisateurs, et laissait les débats à d’autres festivals, plus petits et davantage politisés.

Cette année, pourtant, une table ronde sera organisée sur le thème « Le Séfarade dans le cinéma israélien« , avec les réalisateurs Ronit Elkabetz, Moshé Mizrahi et Haim Bouzaglo ; le tout animé par le chroniqueur du quotidien israélien Yediot Aharonot.

Autre nouveauté, (suite…)

Read Full Post »

NEWS. Ca devient une habitude ! Après Valse avec Bashir l’année dernière, voilà qu’un nouveau film israélien est nommé aux Oscar dans la catégorie « Film en langue étrangère ».

Ajami, co-réalisé par Scandar Copti, un Arabe israélien, et Yaron Shani, un Israélien, a été tourné sur décor réel, à Jaffa (Ajami est le nom d’un quartier très cosmopolite de la ville), avec une équipe presque entièrement composée d’amateurs. (suite…)

Read Full Post »

Regards sur le cinéma israélien 10

EVENEMENT. Dans trois jours et pendant une semaine, commence le festival du cinéma israélien de Marseille. Ca se passe au cinéma Les Variétés

Au programme, bien sûr, des projections (Le Syndrome de Jérusalem, Jaffa, Tel-Aviv Stories, Zion et son frère en avant première…etc), des expos, et des soirées spéciales… Le tout en présence d’un grand nombre de réalisateurs et d’acteurs israéliens. 

Plus d’infos par ici…

Read Full Post »

MON AVIS. Parisiens ! Parisiennes ! A la demande d’Eléonore (une israélobobinaute confirmée), pour ceux qui n’auront pas le temps de tout voir au festival du cinéma israélien de Paris (ça commence après-demain, n’oubliez pas !), voici quels sont les films à voir en priorité selon moi.

Alors alors…
Déjà, premier conseil, n’allez pas voir les films qui vont sortir officiellement en France, vous aurez tout le temps de les voir dans d’autres circonstances que le festival. Evitez donc Le sens de la vie pour 9,99$ et Zion et son frère.

Pour ce qui est du reste :

(suite…)

Read Full Post »

Travelling JerusalemPRESSE. Je n’ai malheureusement pas pu le voir de mes propres yeux. Je me suis faite réquisitionner par France Bleu Hérault en ce mois de février, et je n’ai pas pu quitter Montpellier pour assister au festival « Travelling Jerusalem » à Rennes.

Mais Rue89 a ouvert un blog pour suivre l’événement de près (c’est passionnant, allez jeter un coup d’oeil!). Parmi les nombreux articles (suite…)

Read Full Post »

ZOOM. Le film ‘Promesses’ (2001) a été projeté aujourd’hui au cinéma Le Méliès de Bayeux, à l’occasion du Prix des Correspondants de guerre (15ème édition). Traitant de l’enfance au Moyen-Orient, ce film qui a reçu l’Oscar du meilleur documentaire, a été présenté à plusieurs classes de troisième de la région.

Les enfants ont aussi des choses à dire et personne ne leur demande ce qu’ils pensent. ” B. Z. Goldberg, un journaliste israélien expatrié aux Etats-Unis, est parti de cette constatation. Ainsi a-t-il décidé de revenir au Proche-Orient et de tourner un documentaire où enfants palestiniens et israéliens témoigneraient. Le documentaire a été tourné entre 1997 et 2000, avant la seconde Intifada, « dans une période de calme relatif« . La démarche est originale et mérite qu’on s’y arrête : les enfants porteront l’avenir du Proche-Orient et devront choisir demain entre guerre et paix. (suite…)

Read Full Post »

NEWS. Du 7 au 16 novembre 2008, le festival international du film d’Arras (neuvième édition) fera un zoom sur le cinéma israélien. Avec notamment la projection d’une série de films récents :

Mon trésor’ (Keren Yedaya),
Prendre femme’ (Ronit et Shlomi Elkabetz),
Free Zone’ (Amos Gitaï),
The Bubble’ (Eytan Fox),
Beaufort’ (Joseph Cedar),
La Visite de la fanfare’ (Eran Kolirin),
Tehilim’ (Raphael Nadjari),
Les Méduses’ (Etgar Keret et Shira Geffen),
Les Citronniers’ (Eran Riklis),
My father, my lord’ (David Volach),
Valse avec Bashir’ (Ari Folman).

C’est l’association Plan séquence qui organise l’événement sur la Grand’ Place.

Read Full Post »

NEWS. Les « Oscars israéliens », les Ophirs, qui se sont déroulés mardi soir à Tel-Aviv, ont fortement récompensé le film d’Ari Folman, Valse avec Bashir. Pas moins de six récompenses pour ce documentaire d’animation, parmi lesquelles Meilleur film, Meilleur réalisateur et Meilleur scénario.

(suite…)

Read Full Post »

Nurith Aviv

INTERVIEW. Du 16 au 23 septembre, une rétrospective Nurith Aviv sera présentée au Musée du jeu de Paume à Paris, accompagnée de débats, en présence de personnalités et de Nurith Aviv. Cette réalisatrice israélienne d’origine allemande a été chef-opératrice pour, entre autres, Amos Gitaï, Agnès Varda ou encore René Allio. Depuis une quinzaine d’années, elle a réalisé une dizaine de films autour de la question de la langue, de la transmission et de la perte. Parmi les plus célèbres, ‘D’une langue à l’autre‘ (2004), ‘Circoncision‘ (2000), ou encore ‘Langue sacrée, Langue parlée‘ (2008).

  • Pourquoi avez-vous décidé de passer derrière la caméra pour réaliser vous-même des films ? Cela répondait-il à une frustration ? (suite…)

Read Full Post »

Festival du film de Jérusalem

NEWS. Le Festival international du film de Jérusalem a été lancé hier, pour dix jours, à la cinémathèque et dans plusieurs salles de la ville. Vingt-cinq ans que le festival promeut le cinéma du monde entier à travers récompenses, projections dont certaines en plein air, et concerts.

Courts-métrages, longs, documentaires… etc, une cinquantaine de films seront en compétition, toutes catégories confondues. Israéliens pour la plupart.

A l’occasion des 60 ans de la création d’Israël, les organisateurs du festival ont décidé de rendre hommage aux victimes du naufrage de l’Exodus, en projetant le film du même nom (Otto Preminger, 1960), le mercredi 16 juillet.

Depuis 1999, le festival de Jérusalem est aussi l’occasion de poursuivre le projet ‘I am, you are’. Chaque été, des jeunes juifs israéliens et arabes musulmans sont rassemblés dans des ateliers de réalisation cinématographique. L’idée ? Permettre à chacun de se mettre à la place de l’autre, au moins le temps d’un tournage. Le 13 juillet, le public pourra voir le résultat de l’opération : une cinquantaine de courts-métrages.

Read Full Post »

INTERVIEW. Xavier Nataf, est le directeur de Judaïciné, l’association qui coordonne en France les différents événements liés au cinéma israélien, dont le festival de Marseille…. (suite…)

Read Full Post »

NEWS. Ca fait neuf ans que ça dure, et cette année encore, c’est plein de bonnes surprises. Le festival Regards sur le cinéma israélien de Marseille se déroulera cette année au cinéma Les Variétés du 18 au 24 juin. Au programme, deux avant-premières :

– ‘Les Sept jours‘, de Ronit et Schlomi Elkabetz, dont la sortie officielle en France est prévue pour le 2 juillet prochain. Il s’agit du deuxième volet de la trilogie commencée en 2004 avec ‘Prendre Femme‘.
(suite…)

Read Full Post »

NEWS. Comme chaque année maintenant, le cinéma israélien sera plutôt bien représenté à Cannes cette année. En sélection officielle et en compétition, ‘Valse avec Bashir‘, d’Ari Folman, un documentaire d’animation qui suit un ancien soldat israélien ayant participé à la guerre du Liban des années 80 et au massacre de Sabra et Chatila. La sortie officielle est prévue pour le 25 juin

(suite…)

Read Full Post »

RENCONTRES. Le site Akadem (le campus numérique juif), qui a filmé les conférences du Salon du Livre 2008 consacré à Israël, vient de mettre les vidéos en ligne. L’une des conférences réunissait Amos Gitaï, Etgar Keret et Ron Leshem (auteur de l’ouvrage à l’origine du film ‘Beaufort‘, de Joseph Cedar) autour de la question de l’adaptation des textes israéliens à l’écran. Animé par la journaliste Laure Adler, le débat a été interrompu par une petite manifestation pro-palestinienne : http://sdl.akadem.org/TR_CINEMA.php

(merci à Alia qui a eu la gentillesse de me transmettre le lien).

Read Full Post »

Israel Valley)INTERVIEW de Charles Zrihen
directeur du
Festival du film israélien de Paris organisé par l’association Isratim, qui s’ouvrira demain, à Paris au Mk2 Biblothèque, jusqu’au 1er avril.

Propos recueillis par Yasmina Guerda.

(Crédit photo ci-contre : IsraelValley)

(suite…)

Read Full Post »

Yasmina Guerda // Etgar KeretRENCONTRE. Ses livres, son film, sont empreints de rêverie. Des miracles y ont lieu, les objets y sont magiques. Parmi ses oeuvres les plus célèbres, Pipelines et ‘Un Homme sans tête‘. Il est notamment le réalisateur des ‘Méduses (écrit par son épouse Shira Geffen) qui a reçu la Caméra d’Or à Cannes en 2007.

L’écrivain et réalisateur israélien Etgar Keret, 41 ans, en visite à Paris à l’occasion du Salon du livre, était lundi soir au Musée d’art et d’histoire du judaïsme (3ème arr.) pour présenter en avant-première un film américain adapté d’une de ses premières nouvelles : La colo de Kneller. Une rencontre avec l’artiste israélien, la journaliste Laure Adler et la chanteuse israélienne Keren Ann a précédé la projection du film (de Goran Dukic, ‘Wristcutters‘).

COMPTE-RENDU.

(suite…)

Read Full Post »

Pancarte festival film israélien Nice

NEWS. Les dimanches du mois de mars à Nice seront tournés vers le cinéma israélien. Un nouveau festival vient de voir le jour, organisé par l’association Bnai Brith Golda Meir de Nice.

(suite…)

Read Full Post »

Isratim 2008

(billet actualisé le 21 janvier 2008 à 21h53)

NEWS. La huitième édition du Festival du film israélien de Paris, organisée par l’association Isratim et intitulée « 60 ans… de cinéma« , aura lieu du 25 mars au 01 avril 2008.

(suite…)

Read Full Post »

 (billet actualisé le 23 janvier 2008 à 20h24)

NEWS. Le 14 mai de cet année sera le soixantième anniversaire de la naissance de l’Etat d’Israël. A cette occasion nombreux seront les festivals qui attribueront une place particulière au cinéma israélien.

(suite…)

Read Full Post »

RENCONTRE. La musique porte conseil. Après la diffusion du documentaire de Paul Smaczny, ‘Knowledge is the beginning‘, en clôture du festival ‘Moyen Orient : Que peut le cinéma?‘, (un très beau documentaire qui traite d’un orchestre de jeunes Palestiniens et Israéliens…) le débat a enfin été lancé. Et les réalisateurs présents (Aya Kaniuk, Dominique Dubosc, Udi Aloni…) se sont, pour la plupart, risqués à donner des éléments de réponse, plus ou moins optimistes, plus ou moins développés. Verbatim.

(suite…)

Read Full Post »

CRITIQUE. Forgiveness(Mekhilot), Udi Aloni, Israël, 2006, 98 mn.
Diffusé le samedi 24 novembre 2007, au cinéma Les 3 Luxembourg (75006), à l’occasion du festival “
Moyen-Orient : que peut le cinéma” – suivi d’une rencontre avec le réalisateur, le journaliste Christophe Boltanski (Libération), et Alain Dieckoff, directeur de recherches au CNRS.

C’est un de ces films tellement riches qu’on ne sait par où commencer pour en parler. Un de ces bijoux cinématographiques qui combinent finesse de fond, justesse de jeu, profond travail de l’image, et bande originale envoûtante (vous pouvez l’écouter en entier en cliquant sur le lien).

Petite bande annonce (anglais sous-titré hébreu) pour se mettre en bouche :

(suite…)

Read Full Post »

COMPTE RENDU. Comme promis, je me suis rendue à la soirée d’ouverture du festival ‘Moyen-Orient : que peut le cinéma’ (voir mon post du 8 novembre 2007). L’instigatrice et organisatrice de cette belle initiative, Janine Euvrard était souffrante et n’a pas pu venir présenter ce festival qui, après-tout, est bien le sien.

(suite…)

Read Full Post »

NEWS. Pour la troisième fois, et soixante ans après la création de l’Etat d’Israël (29 novembre 1947) la question est posée par Janine Euvrard, critique de cinéma. Mais différemment cette fois. Aux deux précédentes éditions de « Israël-Palestine, que peut le cinéma », vient s’ajouter la petite dernière avec une modification du libellé « Proche-Orient, que peut le cinéma« …

Que peut le cinéma?

Du 21 au 27 novembre, le cinéma Les 3 Luxembourg (rue Monsieur Le Prince, Paris, 6ème) accueille les travaux de dizaines de réalisateurs et organise des débats autour des questions principales qui concernent Israël, les Palestiniens, le Liban et l’Irak. Encore et toujours l’éternel rapport entre politique et cinéma au Moyen-Orient… La majorité des réalisateurs seront présents pour débattre (lors de rencontre organisées, entre autres, par le Monde Diplomatique); et on retrouvera aussi les grands noms du journalisme spécialisés sur la question (Dominique Vidal, Christian Chesnot, Christophe Ayad, Christophe Boltanski) et quelques grands noms de la politique (parmi lesquels Leïla Chahid, porte parole de l’Autorité palestinienne en Europe).

(suite…)

Read Full Post »

NEWS. Sweet MudEt voilà, c’est la fin du festival Cinemed… Plusieurs films israéliens, longs/courts-métrages et documentaires, étaient en compétition. Pour deux d’entre eux, cela a même porté ses fruits.

Routes, de Lior GellerLe film ‘Sweet Mud‘ de Dror Shaul a remporté le prix Jeune public et le prix Nova (4800 et 2000 euros).

Le court-métrage de Lior Geller, ‘Routes‘, a reçu le prix Jeune public de la ville de Montpellier (2000Palestine Blues euros).

Le documentaire palestinien ‘Palestine Blues’ (site du film), réalisé par Nida Sinnokrot, une Palestino-américaine, a quant à lui remporté le Prix Ulysse (3000 euros).

Plutôt prometteur pour ces trois jeunes réalisateurs… A suivre !

>>> Voir le palmarès complet.

Read Full Post »

NEWS. Oyez ! Oyez ! Parisiens, Parisiennes ! Dans le cadre d’une série intitulée Images du Moyen-Orient, et en collaboration avec le festival d’automne de Paris, le Musée du Jeu de Paume diffuse jusqu’au 20 novembre des films et des documentaires venus du Liban, d’Egypte, d’Iran, d’Irak, de Palestine et d’Israël. Pour ce qui est de la sélection israélienne (et palestinienne)…:

(suite…)

Read Full Post »

CinemedNEWS. Le cinéma du pourtour méditerranéen est à l’honneur une nouvelle fois à Montpellier .
Depuis le 26 octobre et jusqu’au 4 novembre, c’est la 29ème édition du Festival Cinemed de Montpellier. A cette occasion, plusieurs long- et court-métrages israéliens sont en compétition, ou en simple sélection officielle. Si vous avez la chance d’habiter cette ville ensoleillée et de pouvoir vous rendre dans les salles, n’hésitez pas à visiter le site du festival, qui est très complet. La majorité des films israéliens présentés sont des courts-métrages très politisés et engagés :

(suite…)

Read Full Post »