Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘amos gitai’

Plus tard tu comprendras, Amos GitaiSONDAGE. Bon, je sais, habituellement, je vous dis ce que j’ai pensé d’un film d’abord et ensuite, vous, vous me dites ce que vous en avez pensé.

Mais là, pour ce film un peu particulier d’Amos Gitai, vraiment très particulier, j’aimerais que vous commenciez… Aidez-moi à me faire une opinion…

Alors, Israélobobinautes, fans et détracteurs d’Amos Gitai, que vous a inspiré Plus tard tu comprendras ?

Read Full Post »

PRESSE. Le réalisateur Amos Gitai était l’invité de Laure Adler dans l’émission « l’Avventura », sur France Culture, le 30 avril.

Pour l’écouter, c’est par ici !

Read Full Post »

PRESSE. Critiques mitigées pour le dernier Gitaï.

Petit tour d’horizon…

(suite…)

Read Full Post »

PRESSE. L’émission de Canal +, Focus, a consacré une chronique au cinéma israélien, avec des interventions d’Etgar Keret, Amos Gitaï, Ronit Elkabetz et Joseph Cedar. La diffusion a eu lieu au mois de mars dernier.

Read Full Post »

 

Désengagement‘, d’Amos Gitaï, Israël, 2007, 115 mn.
Dernier volet de la « Trilogie des Frontières »,
après ‘Terre Promise‘ et ‘Free Zone‘.
Avec Juliette Binoche (Ana), Liron Levo (Uli), Jeanne Moreau,
Amos Gitaï, Hiam Abbass et Barbara Hendricks.
Sortie officielle en France : le 09 avril.

 

CRITIQUE. L’entrée en matière est fulgurante. Un franco-israélien et une néerlando-palestinienne dans un couloir de train. Ils discutent, partagent une cigarette. « Rien de politique« , affirme l’une. « Oui, on est juste dans le même train ; il n’y a rien de symbolique là-dedans« , renchérit l’autre. Ces répliques sonnent comme un avertissement de début de film : « le film que vous allez voir est dépourvu de tout message politique ». Rien de symbolique, et pourtant, les deux personnages s’embrassent et ce faisant, abolissent les frontières.

(suite…)

Read Full Post »

PRESSE. Chaque numéro de Stiletto Homme (il n’y en a que deux par an) est consacré à un pays. A l’occasion des 60 ans de la création de l’Etat hébreu, le magazine qui entremêle mode et art, a choisi de consacrer de nombreuses pages aux artistes israéliens et à la société israélienne.

(suite…)

Read Full Post »

RENCONTRES. Le site Akadem (le campus numérique juif), qui a filmé les conférences du Salon du Livre 2008 consacré à Israël, vient de mettre les vidéos en ligne. L’une des conférences réunissait Amos Gitaï, Etgar Keret et Ron Leshem (auteur de l’ouvrage à l’origine du film ‘Beaufort‘, de Joseph Cedar) autour de la question de l’adaptation des textes israéliens à l’écran. Animé par la journaliste Laure Adler, le débat a été interrompu par une petite manifestation pro-palestinienne : http://sdl.akadem.org/TR_CINEMA.php

(merci à Alia qui a eu la gentillesse de me transmettre le lien).

Read Full Post »

Older Posts »