Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘festival’

Regards sur le cinéma israélien 10

EVENEMENT. Dans trois jours et pendant une semaine, commence le festival du cinéma israélien de Marseille. Ca se passe au cinéma Les Variétés

Au programme, bien sûr, des projections (Le Syndrome de Jérusalem, Jaffa, Tel-Aviv Stories, Zion et son frère en avant première…etc), des expos, et des soirées spéciales… Le tout en présence d’un grand nombre de réalisateurs et d’acteurs israéliens. 

Plus d’infos par ici…

Read Full Post »

MON AVIS. Parisiens ! Parisiennes ! A la demande d’Eléonore (une israélobobinaute confirmée), pour ceux qui n’auront pas le temps de tout voir au festival du cinéma israélien de Paris (ça commence après-demain, n’oubliez pas !), voici quels sont les films à voir en priorité selon moi.

Alors alors…
Déjà, premier conseil, n’allez pas voir les films qui vont sortir officiellement en France, vous aurez tout le temps de les voir dans d’autres circonstances que le festival. Evitez donc Le sens de la vie pour 9,99$ et Zion et son frère.

Pour ce qui est du reste :

(suite…)

Read Full Post »

NEWS. Tel-Aviv a cent ans cette année. Et pour fêter ça, en partenariat avec la mairie de Tel-Aviv, le forum des Images propose une rétrospective cinématographique de la ville du 1er au 30 novembre prochains. Au programme, projections, tables rondes…etc.

Plus d’infos, prochainement, ici.

Read Full Post »

isratim2009NEWS. L’édition 2009 du festival du cinéma israélien de Paris se déroulera du 25 au 31 mars prochains. Toujours une très belle sélection de longs-métrages : Restless d’Amos Kollek, Tout commence à la mer d’Eitan Green, Pour mon père de Dror Zahavi…etc. Mais aussi des documentaires et des courts-métrages. La sélection définitive sera arrêtée courant de la semaine prochaine.

Attention, le festival a déménagé : il a quitté le superbe espace MK2 en face de la Bibliothèque François Mitterrand et se réfugie au Lincoln, dans le 8ème arrondissement de Paris. Les organisateurs expliquent que MK2 n’a pas souhaité renouveler le contrat car le festival tombait en plein Printemps du cinéma.

Le programme complet…

Pour plus d’infos…

Read Full Post »

Travelling JerusalemPRESSE. Je n’ai malheureusement pas pu le voir de mes propres yeux. Je me suis faite réquisitionner par France Bleu Hérault en ce mois de février, et je n’ai pas pu quitter Montpellier pour assister au festival « Travelling Jerusalem » à Rennes.

Mais Rue89 a ouvert un blog pour suivre l’événement de près (c’est passionnant, allez jeter un coup d’oeil!). Parmi les nombreux articles (suite…)

Read Full Post »

NEWS. Du 7 au 16 novembre 2008, le festival international du film d’Arras (neuvième édition) fera un zoom sur le cinéma israélien. Avec notamment la projection d’une série de films récents :

Mon trésor’ (Keren Yedaya),
Prendre femme’ (Ronit et Shlomi Elkabetz),
Free Zone’ (Amos Gitaï),
The Bubble’ (Eytan Fox),
Beaufort’ (Joseph Cedar),
La Visite de la fanfare’ (Eran Kolirin),
Tehilim’ (Raphael Nadjari),
Les Méduses’ (Etgar Keret et Shira Geffen),
Les Citronniers’ (Eran Riklis),
My father, my lord’ (David Volach),
Valse avec Bashir’ (Ari Folman).

C’est l’association Plan séquence qui organise l’événement sur la Grand’ Place.

Read Full Post »

Festival du film de Jérusalem

NEWS. Le Festival international du film de Jérusalem a été lancé hier, pour dix jours, à la cinémathèque et dans plusieurs salles de la ville. Vingt-cinq ans que le festival promeut le cinéma du monde entier à travers récompenses, projections dont certaines en plein air, et concerts.

Courts-métrages, longs, documentaires… etc, une cinquantaine de films seront en compétition, toutes catégories confondues. Israéliens pour la plupart.

A l’occasion des 60 ans de la création d’Israël, les organisateurs du festival ont décidé de rendre hommage aux victimes du naufrage de l’Exodus, en projetant le film du même nom (Otto Preminger, 1960), le mercredi 16 juillet.

Depuis 1999, le festival de Jérusalem est aussi l’occasion de poursuivre le projet ‘I am, you are’. Chaque été, des jeunes juifs israéliens et arabes musulmans sont rassemblés dans des ateliers de réalisation cinématographique. L’idée ? Permettre à chacun de se mettre à la place de l’autre, au moins le temps d’un tournage. Le 13 juillet, le public pourra voir le résultat de l’opération : une cinquantaine de courts-métrages.

Read Full Post »

Older Posts »