Feeds:
Articles
Commentaires

Posts Tagged ‘udi aloni’

Israel Valley)INTERVIEW de Charles Zrihen
directeur du
Festival du film israélien de Paris organisé par l’association Isratim, qui s’ouvrira demain, à Paris au Mk2 Biblothèque, jusqu’au 1er avril.

Propos recueillis par Yasmina Guerda.

(Crédit photo ci-contre : IsraelValley)

(suite…)

Read Full Post »

INTERVIEW du réalisateur israélien Udi Aloni, auteur de ‘Left‘, ‘Local Angel‘, et ‘Forgiveness‘. Fils de la Ministre de la Culture de Yitzhak Rabin, Shaulamit Aloni, Udi Aloni a également écrit de nombreux essais politiques et théologiques.
(interview réalisée à Paris le 27 novembre 2007)

Propos recueillis par Yasmina Guerda

(suite…)

Read Full Post »

RENCONTRE. La musique porte conseil. Après la diffusion du documentaire de Paul Smaczny, ‘Knowledge is the beginning‘, en clôture du festival ‘Moyen Orient : Que peut le cinéma?‘, (un très beau documentaire qui traite d’un orchestre de jeunes Palestiniens et Israéliens…) le débat a enfin été lancé. Et les réalisateurs présents (Aya Kaniuk, Dominique Dubosc, Udi Aloni…) se sont, pour la plupart, risqués à donner des éléments de réponse, plus ou moins optimistes, plus ou moins développés. Verbatim.

(suite…)

Read Full Post »

CRITIQUE. Forgiveness(Mekhilot), Udi Aloni, Israël, 2006, 98 mn.
Diffusé le samedi 24 novembre 2007, au cinéma Les 3 Luxembourg (75006), à l’occasion du festival “
Moyen-Orient : que peut le cinéma” – suivi d’une rencontre avec le réalisateur, le journaliste Christophe Boltanski (Libération), et Alain Dieckoff, directeur de recherches au CNRS.

C’est un de ces films tellement riches qu’on ne sait par où commencer pour en parler. Un de ces bijoux cinématographiques qui combinent finesse de fond, justesse de jeu, profond travail de l’image, et bande originale envoûtante (vous pouvez l’écouter en entier en cliquant sur le lien).

Petite bande annonce (anglais sous-titré hébreu) pour se mettre en bouche :

(suite…)

Read Full Post »

NEWS. Pour la troisième fois, et soixante ans après la création de l’Etat d’Israël (29 novembre 1947) la question est posée par Janine Euvrard, critique de cinéma. Mais différemment cette fois. Aux deux précédentes éditions de « Israël-Palestine, que peut le cinéma », vient s’ajouter la petite dernière avec une modification du libellé « Proche-Orient, que peut le cinéma« …

Que peut le cinéma?

Du 21 au 27 novembre, le cinéma Les 3 Luxembourg (rue Monsieur Le Prince, Paris, 6ème) accueille les travaux de dizaines de réalisateurs et organise des débats autour des questions principales qui concernent Israël, les Palestiniens, le Liban et l’Irak. Encore et toujours l’éternel rapport entre politique et cinéma au Moyen-Orient… La majorité des réalisateurs seront présents pour débattre (lors de rencontre organisées, entre autres, par le Monde Diplomatique); et on retrouvera aussi les grands noms du journalisme spécialisés sur la question (Dominique Vidal, Christian Chesnot, Christophe Ayad, Christophe Boltanski) et quelques grands noms de la politique (parmi lesquels Leïla Chahid, porte parole de l’Autorité palestinienne en Europe).

(suite…)

Read Full Post »